RED Electric se rêve en leader du scooter électrique (janvier 2021)

La société française lève 10 millions d’euros. RED Electric veut devenir un acteur incontournable sur le marché du B to B, mais aussi du B to C. Ses deux-roues électriques sont en vente dans les magasins FNAC Darty.

Et si l’année 2021 était celle du décollage du marché du scooter électrique ? Le constructeur RED Electric en rêve et se donne les moyens de ses ambitions. La jeune pousse tricolore annonce, ce jeudi 21 janvier, avoir levé 10 millions d’euros auprès de Céleste Management et A-Venture.

Ce financement vise à soutenir la croissance de cette société qui vient de lancer une nouvelle gamme de véhicules (les Model E50, E100, E125). Ces scooters électriques supportent 2.500 cycles de recharge et sont mis en vente avec quatre emplacements de batteries. L’objectif ? Eviter d’avoir à recharger le véhicule trop fréquemment.

Conquérir le marché B to C

« Nous sommes convaincus d’avoir développé le scooter électrique le plus développé technologiquement et qui apporte le plus d’avantages à la clientèle », estime Bertrand de La Tour d’Auvergne, le directeur général délégué de RED Electric. La société met la barre haut. « On veut devenir le constructeur de scooters électriques leader en France, en B to B comme en B to C », explique cet ancien de chez Segway.

Pourquoi les frontières entre trottinettes, vélos et scooters électriques se brouillent.

La société est en bonne voie concernant le B to B : elle revendique une part de marché de 40 % sur ce segment, par lequel elle a commencé son activité. Mais RED Electric espère aussi séduire le grand public. Pour cela, la société a noué un partenariat exclusif avec FNAC Darty, qui commercialise ses deux-roues dans ses magasins. « C’est le partenaire rêvé pour présenter nos produits », se félicite Bertrand de La Tour d’Auvergne.

Un marché qui a souffert en 2020

Le marché des deux-roues électriques (scooters et motos) reste embryonnaire en France. Quelque 12.414 engins ont été immatriculés en 2020, un chiffre en recul de 11 % par rapport à 2019, selon les données de l’Avere (l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique). A l’image du secteur automobile, le marché a été freiné par la fermeture des concessionnaires.

Le segment des scooters 50 cm3 représente environ 80 % des ventes des deux-roues électriques. Au total, RED Electric affirme avoir vendu « un peu plus d’un millier » de véhicules en 2020 et compte bien accélérer cette année. La levée de fonds de 10 millions d’euros doit aussi permettre à la société de créer une unité de production en France en 2022, où elle voudrait réaliser « plus de 80 % » de l’assemblage de ses véhicules. Car, pour l’instant, RED Electric assemble ses deux-roues en Asie, qui est, et de loin, le plus gros marché de scooters électriques dans le monde.

Site internet :

https://redelectric.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *